12 janvier 2013

L'art du contretemps. DEPARTS, journal des normaliens de Nîmes, sort son N° 1 en juin 1939 sous l'égide du pacifiste Romain Rolland


DEPARTS, revue de l'ECOLE NORMALE D'INSTITUTEURS DE NIMES

Je continue mon recensement des revues languedociennes.
En attendant de m'attaquer à un plus gros morceau, voici ma dernière trouvaille, achetée ce matin. 

DEPARTS
REVUE DES JEUNES - FONDEE PAR LES CONQUISTADORES
ECOLE NORMALE DE NÎMES 
N° 1, Juin 1939;
28 cm, 12 pages
Gérant : M. Pevel. Imprimeur : Marcel Gueidan, Nîmes. 
La couverture porte une phrase de Romain Rolland :  "Ce n'est pas rien, d'avoir vingt ans et de partir à la chasse des secondes d'éternité. ". La page 1 porte un message du même acceptant de parrainer la revue.

Editorial de L. TRICHAUD : "Notre revue sera notre vie".
L'éditorial, signé L. TRICHAUD, ressasse une seule idée, respectable mais limitée : Nous avons 20 ans, nous aimons la vie, et celle-ci est devant nous. Luttons pour notre idéal. Or, quel est cet idéal, nous ne le saurons jamais.
Aucune trace de l'actualité brulante : la guerre sera officiellement déclarée le 3 septembre 1939.
Le parrainage de Romain Rolland mériterait au moins une allusion à cette guerre, et aux différentes options qu'elle offre : engagement, pacifisme, etc...  Rien de tout ça.
Est-ce que ces jeunes n'avaient aucun idéal? Est-ce au contraire qu'ils en avaient trop, certains à droite, d'autres à gauche, d'autres, comme Rolland "Au dessus de la mélée", cette diversité entrainant ces normaliens vers un degré zéro?
Nous ne le saurons sans doute jamais.
Aucun des participants identifiés n'a laissé d'oeuvre littéraire postérieure identifiable. Citons les :  L. TRICHAUD , A. GUERIN, G. RAYMOND, ROVER (?) , S. FIESCHI.
A moins que les pseudonymes de  LU, de RAFAELO, d'EKO cachent des talents futurs. Mais le seul article qui fasse un peu sourire est celui de Rafaelo sur LE STOMA. Voir ci dessous.

LA LITTERATURE A L'ESTOMAC
Quelle idée, pour des élèves instituteurs de sortir le N°1 d'une revue à la veille des vacances scolaires, et à 3 mois d'une déclaration de guerre !!
Je suis sûr qu'il n'y a pas eu de N° 2 .

ERREUR !! 
UN LECTEUR QUE JE REMERCIE INFINIMENT M'ENVOIE LE MESSAGE SUIVANT : 
En réalité il existe au moins le numéro 2 de la revue publiée le 1er juillet 1939, avec la même couverture mais un liseré bleu. On y trouve une réponse à Giono de A. Guerin, Giono qui avait promis de collaborer à la revue mais qui est gêné par le parrainage de Romain Rolland qui n'est pas un pacifiste intransigeant 


2 commentaires:

Anonyme a dit…

En réalité il existe au moins le numéro 2 de la revue publiée le 1er juillet 1939, avec la même couverture mais un liseré bleu. On y trouve une réponse à GIono de A. Guerin, Giono qui avait promis de collaborer à la revue mais qui est gêné par le parrainage de Romain Rolland qui n'est pas un pacifiste intransigeant

C.

Guy Barral et Sébastien Hervouet a dit…

MERCI BEAUCOUP DE CETTE PRECISION IMPORTANTE, les rapports GIONO / ROLLAND sont en effet des plus intéressants à cette période.